« Japon - De la décence en politique | Accueil | Le Conseil d'Etat valide l'utilisation d'une directive non encore transposée pour annuler des arrêtés de reconduite à la frontière »

19 mars 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Thomas Bidault

Ce qui est fort dommage dans tous ces discours, c'est que lorsque l'on pense prendre position pour le bien de notre opinion personnelle; et aussi parfois pour le bien d'autres personnes que nous ne connaissons pas (Je pense au grand bien pour la santé publique - par définition, généralisé et synthétisé aux lois sanitaires, et avant tout commerciales); on s'aperçoit que de trop grands ensembles ne peuvent trouver de justesse de mesure puisqu'ils régissent/ gouvernent beaucoup d'avis au sein d'une même population.
Je n'ai pas de license de droit, et je n'ai pas eu accès aux informations qu'a décrites Marc, et ça c'est anormal. Je constate que l'information est tronquée du fait sûrement de la marchandisation du vivant au détriment de la séduisante industrie de l'Avoir. Si je me rend à l'évidence, je crois que c'est la plus grande culture humaine hors sol que nous vivons actuellement. Leurs non sens de la responsabilité individuelle à laissé place à des gouvernements qui se doivent de prendre des décisions de masse.
Quand aux étiquettes d'écolos ou décroissant ou quoi que ce soit d'autre, peut-être pourrions nous nous en passer si c'est pour tomber dans un jeu d'ego qui n'aboutira probablement à rien.
C'est la lucidité individuelle qui nous amènera à faire des choix que d'autres n'auront pas à synthétiser pour nous.
De l'utopie? Surement pas, nul besoin d'attendre les élections pour faire de la politique, il s'agit au quotidien d'être suffisamment lucide et intelligents sur ce que vous consommez.
Bien à vous

Marc

Merci, Joelle, de ton long commentaire. Je crains toutefois quelques malentendus.

Par exemple, quand tu écris :
«Et de comparer le "contrôle des pesticides et autres produits chimiques" avec celui des plantes médicinales, MAIS JE REVE ! Comparaison pour le moins choquante et totalement inapropriée»,
ce que je comparais, ce n'était pas les pesticides et autres, d'une part, et les plantes médicinales, d'autre part, mais bien le contrôle de la teneur en pesticides et autres saletés dans d'autres produits que les plantes médicinales, et l'intérêt de contrôler AUSSI la teneur en ce type de produits chimiques dans les plantes médicinales.

Pour le reste, c'est ton opinion. Mais je relève tout de même que tu poses la question de savoir si mes propos sont bien "des discours d'écologiste convaincu" ; risquerais-je de tomber sous le coup d'une accusation de pensée déviante ?

Marc


 jgdkr@orange.fr

Je veux bien entendre que l'info sur cette pétition pêche à bien des égards. Je crois par ailleurs toutes les infos données par Marc K ici même, toujours très précises, comme d'habitude. En revanche, je suis sidérée, à la fois par sa suffisance habituelle remettant en cause le sens critique des uns et des autres. Mais qu'en est-il du sien ? Quand je lis :
"la commercialisation de médicaments à base de plantes ne sera plus légalement possible à partir du 1er mai 2011" Alors ? cela est-il normal ? Et de comparer le "contrôle des pesticides et autres produits chimiques" avec celui des plantes médicinales, MAIS JE REVE ! Comparaison pour le moins choquante et totalement inapropriée Et encore "l'industrie - car c'en est une aussi- des médecines à base de plantes peut regretter d'être soumise à de nouvelles contraintes réglementaires, et préférer sa liberté de vendre sans contrôles; on peut penser qu'il en va de même pour les importateurs de telles plantes; le producteur de plantes médicinales peut craindre que les industriels qui lui achètent ses produits fassent preuve, de ce fait, de nouvelles exigences commerciales." Sont-ce là des discours d'écologiste convaincu ? Franchement, j'en doute. Comment se réjouir d'imposer encore plus de contraintes à des producteurs de plantes médicinales (je sais qu'elles ont des propriétés et heureusement d'ailleurs et que celles-ci pourraient nuire à la santé en cas de mauvais usage mais tout de même, aucune comparaison avec toutes les saletés qu'on veut nous faire avaler, entre les pesticides, les plastiques et autres médoc...)qui souvent n'ont pas les moyens de ce qu'on leur demande alors que par ailleurs, les industriels de tout poil font tout ce qu'ils veulent sans contrainte car leurs moyens leur permettent toujours de contourner lesdites contraintes.
Et pour finir, de nous conseiller de demander des comptes à l'ex ministre de la santé Jean-François MATTEI, Ah oui vraiment il serait temps !! Et de nous servir l'argument qui supplée chaque fois aux insuffisances des actions de nos instances européénnes. Oui, on peut dire l'abstraite Europe car c'est souvent cette carte qu'elle joue, il faut bien le reconnaître, à moins d'être suspendu à son souffle en permanence mais qui le peut ? En tou cas, la nouvelle société, qu'appellent de leurs voeux de nombreuses personnes n'est pas prête de voir le jour avec des empêcheurs de tourner rond et des discours de technocrates. Je crains qu'ils ne soient trop nombreux à nous mettre des bâtons dans les roues avec des réglementations à n'en plus finir et qui semblent tant les réjouir jusqu'à qu'ils réglementent aussi nos possibilités d'expression !
Je suis européenne convaincue mais très critique à l'égard de ces instances qui sont une véritable usine à gaz et qui jouent trop souvent à nous broyer au lieu de nous élever vers de meilleurs horizons.
J'en termine en disant qu'il faut aussi comprendre les uns et les autres qui ont déjà du mal à s'informer de tout ce qui se passe à tous les niveaux et qui peuvent donc avoir raté ceraines informations en temps et en heure (d'autant que pas grand chose n'est fait pour que ces informations circulent au mieux) et qu'il est toujours légitime de s'insurger au moment de la date d'éxécution de la dite directive.
Bien à vous,
Joëlle GALLATEAU

carol ferry

merci beaucoup pour cet eclairage !! moi meme ai relaye trop vite cette petition !! je vais donc partage vos commentaires , merci bien a vous

Jean-Pierre THERET

Bonjour Marc,
Merci pour cet éclairage comme toujours très précis !
J'ai relayé trop vite cette pétition, le manque de référence aurait du m'alerter.

Autre sujet : j'ai eu du mal à te reconnaitre "Toupidek", et n'ai pas vu facilement sur ton blog le nom de son auteur ; heureusement qu'une photo dans un commentaire était là. je soulève donc la question de l'anonymat sur internet à Toupidek / alias Marc K.

Jean-Pierre THERET, jeanpierre.theret@3ds.com

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

CC

Devenir Fan

Les eurodéputés Europe Ecologie

Fil d'actualite : A la Une du Monde

Fil d'actualite : A la Une de Liberation

Fil d'actualite: infos Val d'Oise (vonews.fr)

Fil d'actualite - Alternatives Economiques

Fil d'actualite : Actu-Environnement

Sur d'autres blogs / d'autres sites :

Ecologie & politique

L'info, la doc

Your email address:


Powered by FeedBlitz

Blog powered by Typepad
Membre depuis 03/2007

A Propos [01 JAN 1973]

  • Page 1
    Premier numéro, publié (matériellement) par "Famille et cité". Noir et blanc, ronéotypé.

Flore urbaine

  • Passerelle Les Plants-Les Maradas
    Pas forcément celles prévues par les services municipaux des espaces verts...